Démarche et méthode de travail

J'ai débuté la profession de psychologue en France en secteur hospitalier de psychiatrie adulte à partir de 2000 jusqu'en 2010. Après avoir consacré 5 ans à une autre formation professionnelle, j'ai repris mon activité de psychologue en cabinet libéral à Neuchâtel. Tout en pouvant pratiquer la psychothérapie (voir ci-dessous), je dispose du titre de psychothérapeute seulement dans le cadre de la législation française, mais pas en Suisse (voir Cadre des consultations psy).

2019 : Certificat de Psychothérapie en EmètAnalyse

 

2016 : Certificat de Praticien de Relation d'Aide et Coaching en EmètAnalyse

 

1999-2000 : Diplôme d'Etudes Supérieures Spécialisées en Psychologie Clinique Sociale - orientation psychanalytique, Université d'Angers.

 

1997-1998 : Diplôme d'Etudes Approfondies en Psychologie de la Cognition et du Langage, Université de Poitiers.


Exerçant d'abord selon une approche psychodynamique (psychanalyse), j'ai diversifié ma pratique en me formant à l'EmètAnalyse, une méthode de psychothérapie, de relation d'aide et de coaching développée par Bruno Dal Palu, et qui intègre diverses approches, telles qu'entre autres les thérapies cognitive-comportementales, la thérapie conjugale et familiale, l'approche systémique, l'analyse transactionnelle et la psychologie humaniste, en plus de la psychanalyse.

Cette intégration se fait à partir d'une conception de l'être humain en 3 dimensions : corps, psyché et "pneuma".

  • Le corps désigne non seulement notre dimension physique et matérielle, mais aussi la manifestation de notre "personnage", c'est-à-dire l'image que nous en avons et que nous donnons de nous-même.
  • La psyché (ou âme) comprend les domaines affectif (émotions, sentiments), cognitif (analyse, raisonnement, intelligence) et "conatif" (décision, volonté, comportements).
  • Le pneuma (ou esprit) est ce par quoi nous adhérons à la vie et qui organise notre besoin de sens, d'unité et de transcendance.

Le fait de mettre trop l'accent sur une de ces dimensions, ou d'en négliger une ou plusieurs causera des dysfonctionnements voire de la souffrance et des pathologies, s'exprimant sous diverses formes : psychiques, physiques ou existentielles (voir Pourquoi consulter un psy ?). La thérapie ou la relation d'aide visera la mise en cohérence de ces 3 dimensions, allant dans le sens de la "pulsion du Sujet", c'est-à-dire ce qui nous pousse à viser l'unité de notre être. Ceci passera par le fait d'assumer nos désirs tout en considérant l'autre avec justesse. Cette "cohérence" est signifiée par le radical Emeth, d'origine hébraïque qui signifie aussi "solidité" et "vérité".

 

Par la suite, toujours dans le cadre de l'EmètAnalyse, j'ai de nouveau enrichi ma pratique en me formant au coaching, afin de répondre aux besoins de relation d'aide et de développement du potentiel, que ce soit au niveau personnel, conjugal, parental, familial, mais aussi professionnel et institutionnel (voir Pourquoi consulter un coach ?).

 

INTERÊT ET EFFICACITE THERAPEUTIQUE DE L'EMETANALYSE

L'intérêt et l'efficacité thérapeutique de l'EmètAnalyse ne repose pas sur des techniques ou sur la relation avec le thérapeute de manière centrale. Bien que ces éléments ont leur rôle à jouer, c'est le "transfert de savoir", du thérapeute vers le patient, des modèles structurants et explicatifs de sa situation, selon l'EmètAnalyse, qui sera déterminant.

Cette méthode permet ainsi d'intervenir dans une grande diversité de situations, et à tout âge, se centrant sur la personne, que ce soit par des consultations individuelles, conjugales ou familiales, sur des suivis brefs ou long selon la nécessité (voir Pourquoi consulter un psy ?).